Parcours

Passionné de musique, de cinéma et surtout de rencontres, Nicolas Hermann a longtemps cultivé ses sens et aiguisé son regard sans jamais apprivoiser l’appareil photographique. Ce n’est qu’à l’âge de 30 ans qu’il découvre cet art et le fait sien. Dans un premier temps il apprend auprès de ses pères avant d’explorer sa singularité : une photo noir et blanc, des âmes errantes, un réel déformé, tordu, à la recherche d’une cosmogonie nouvelle. La photographie n’est pas le reflet du réel mais l’image d’une nouvelle matière, d’une nouvelle terre. L’un des derniers travaux exposé de l’artiste, Distortion, représente un univers à part, proche et lointain à la fois, et explore l’espace autant que l’image : la scénographie de l’installation et l’image animée de micro-mouvements explorent ce nouvel horizon. Distortion est exposé et projeté au Festival des Nuit Photographiques de Pierrevert (édition 2016) et a été sélectionné pour les 70 ans de L’UMAM (Union Méditerranéenne de l’Art Moderne).

 

News

Sélectionné pour les 70 ans de L’UMAM (Union Méditerranéenne de l’Art Moderne) du 22 octobre 2016 au 31 janvier 2017

 

Exposition

Installation et projection de la série Distortion aux Nuits Photographiques de Pierrevert, Editions 2016

 

Publications

Alter Ego Portrait interview : The dark side of a real estate agent

Article d'Alter Ego Magazine sur la série distortion : Ten off-moments from Distortion

Publication de la série distortion sur la page du Festival Distortion : Distortion from a french angle

Interview de Top photography films : Poetry and Enigma

Publication du Blog Leica de la série sur New-York : Pursuing emotions in New-York city

Publication sur le magazine Latences #5 de la série sur Cuba : Soy del pueblo, pueblo soy

Publication du Blog Leica de la série sur l'Inde : Incredible India part one & Incredible India part two